"Une génération 2010 prometteuse" décrit Olivier Esneu

Résumé de la saison avec le responsable U10 Élite de l'USC Olivier Esneu accompagné du coach Lucas Wasse

Les coachs Olivier et Lucas ont pris leur fonction début janvier et nous livrent leurs premières impressions.

« Nous sommes globalement très satisfaits du comportement des petits même s’il reste encore beaucoup de travail à réaliser notamment au niveau collectif ».

Avec l’arrivée d’une dizaine de joueurs cette saison, la principale difficulté est « de réussir à trouver le bon équilibre, la bonne formule pour que les individualités puissent s’exprimer et s’épanouir dans le collectif ».

« Nous possédons des joueurs avec des capacités énormes, mais le football est un sport collectif où il faut savoir défendre et attaquer en équipe avec le respect d’une certaine organisation car les qualités individuelles ne suffisent plus quand vous voulez jouer dans la cour des grands ».

Les entraîneurs ne cachent pas leurs ambitions. L’objectif est de « donner aux petits les outils nécessaires pour pouvoir rivaliser avec les clubs de la région parisienne ».

« En janvier, nous avons battu coup sur coup : Compiègne, Beauvais et Amiens. Même si le résultat est bien évidemment secondaire, cela a adonné beaucoup de confiance aux enfants ».

« En février, nous échouons aux portes de la finale au tournoi de Torcy où les plus grosses écuries de la région parisienne étaient présentes. »

Autant d’expériences importantes pour nos petits cantiliens qui ont pu ainsi prendre conscience qu’ils pouvaient rivaliser avec n’importe quelle équipe. Et puis, tout s’est brusquement arrêté avec la crise du coronavirus alors que le club était engagé dans de gros tournois : l’euro poussins à côté de St Malo, la Quevilly cup, les tournois du LOSC et d’Aubervilliers, autant d’occasions avortées pour se frotter aux clubs professionnels.

« C’est vraiment frustrant car cela aurait représenté des expériences très enrichissantes dans notre progression. C’est dans l’adversité que nous continueront à franchir des paliers et surtout construire une équipe très solide pour les années à venir ».

Les coachs ont donc décidé de transformer cette contrainte en opportunité en mettant en place un travail individuel depuis le confinement.

« Chaque semaine, nous envoyons aux parents le lundi matin un programme technique et athlétique. Ce sera le cas jusqu’à juin. Nous espérons pouvoir réunir d’ici la fin de saison les enfants par petits groupes pour réaliser les tests de fin de saison afin de déterminer un groupe élite de 22 joueurs pour la saison prochaine en y intégrant quelques recrues ».

L’idée est de bâtir un groupe homogène, avec une concurrence saine où chaque petit pourra poursuivre sa progression à son rythme. « Avec le temps, les enfants poursuivent leur croissance et gagnent en maturité » deux éléments essentiels à prendre en compte à leur âge, pour éviter de se brûler les ailes…

Merci aux coach pour leurs disponibilités.